Les institutions au lectorat et à l’acolytat

vendredi 15 décembre 2006
par  Pierre-Yves Cunow
popularité : 13%

Mardi 14 novembre 2006, S. Exc. Monseigneur Michel Méranville, Archevêque métropolitain de Saint-Pierre et Fort-de-France, en Martinique, a institué cinq d’entre nous lecteurs et acolytes. Une belle cérémonie aux couleurs créoles dans la chapelle du séminaire.

JPEG - 56.9 ko
Dieu de bonté nous avons reçu de ton Fils le pain de vie et nous avons appris de lui à t’appeler notre Père bénis Jacques, Samuel, Charles, Olivier, et Pascal dans leur service : qu’ils grandissent dans la foi et la charité ; qu’il sache animer la prière dans l’assemblée et qu’ils soient fidèles à distribuer le pain de vie, pour que s’édifie ton Église. Par Jésus le Christ notre Seigneur

L’institution établit dans une charge stable et elle confère des responsabilités qui débordent la seule célébration liturgique. Ainsi le lecteur reçoit mission de proclamer les lectures tirées de la Sainte Écriture (sauf l’évangile) et, éventuellement, les intentions de la prière universelle. Il se doit aussi de « veiller à la préparation des autres fidèles qui, occasionnellement, doivent lire la Parole de Dieu ».

JPEG - 47.9 ko
Recevez le livre de la Sainte Écriture et transmettez fidèlement la parole de Dieu : qu’elle s’enracine et fructifie dans le cœur des hommes. Amen

L’acolyte a la charge d’aider le diacre et le prêtre dans les fonctions liturgiques, de distribuer la communion comme « ministre extraordinaire » ; il peut aussi, dans certains cas, exposer publiquement le Saint-Sacrement. Il veillera aussi à préparer d’autres fidèles au service de la liturgie.

JPEG - 49.1 ko
Recevez ce pain et cette coupe de vin pour la célébration de l’eucharistie et montrez vous digne de servir la table du Seigneur et de l’Église. Amen

Cette nouvelle mission qui nous est confiée, nous l’accueillons avec joie. Nous travaillerons à garder précieusement cet amour que nous avons de la parole de Dieu et de l’Eucharistie afin de le transmettre fidèlement.

JPEG - 53.6 ko
Que se passe-t-il là haut ? ...
Alléluia, Alléluia. Seigneur Jésus, fais-nous comprendre les écritures ! Que notre cœur devienne brûlant d’amour tandis que tu nous parles. Alléluia
JPEG - 49.5 ko
... c’est l’organiste (ici Pierre-Yves) qui se fait plaisir dans l’accompagnement des chants en ce jour de fête.
"Moka le pote a l’autel bon die" (chant créole)

Nous rendons grâce à Dieu et remercions la communauté du séminaire, nos paroisses et ceux de nos parents et amis qui nous ont portés dans la prière.